Le Charles de Gaulle remis à l’eau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Comme prévu, quinze mois après le début de son deuxième Arrêt Technique Majeur, le porte-avions Charles de Gaulle est sorti le 26 mai 2018 des bassins Vauban, pour retourner à quai dans la base navale de Toulon.

Ce projet, d’une ampleur inégalée pour les navires de surface de la Marine Nationale, entre en phase finale de remise en service avant les premiers essais à la mer.

Un grand coup de chapeau aux équipes industrielles de Naval Group, dont une grande partie œuvre depuis bientôt 10 ans pour préparer et planifier cette opération, et à l’ensemble des acteurs étatiques et industriels qui ont permis ce jalon essentiel. Après les essais à la mer qui permettront de valider l’ensemble des nouveaux systèmes et équipements, la Marine Nationale pourra débuter sa MECO (Mise en condition opérationnelle), avant un nouveau déploiement du Charles de Gaulle au sein du groupe aéronaval.

Quelques chiffres :

  • Plus de 4 millions d’heures de travail dont 2,5 millions pour le chantier et 1,8 million d’ingénierie de conception ;
  • 2,5 millions d’heures de travaux ;
  • 200 000 tâches.