La France dévoile son prochain porte-avions nucléaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

17/12/2020
Le Président de la République a annoncé le 8 décembre 2020 le lancement des études pour le remplacement en 2038 du porte-avions Charles de Gaulle par un nouveau porte-avions à propulsion nucléaire, qui sera réalisé par Naval Group avec ses grands partenaires industriels Chantiers de l’Atlantique, TechnicAtome et Dassault Aviation.

Après la mise en service du Charles de Gaulle le 18 mai 2001, le programme de remplacement du porte-avions Charles de Gaulle a subi quelques affres de décisions politiques et budgétaires. La modernisation du Charles de Gaulle lors de l’Arrêt Technique Majeur N°2, qui a mobilisé des équipes de DCNS pendant plusieurs années, et les études préliminaires du PA2 ont cependant permis de maintenir les compétences sur ce type de bâtiment de surface à propulsion nucléaire. (futur porte-avions en photo)

Avec une longueur de plus de 300 mètres et un déplacement en charge d’au moins 75.000 tonnes, ce sera le plus grand bâtiment de guerre ayant vu le jour en Europe et, à ce stade, le plus imposant au monde après ses homologues américains, dont il approchera le gabarit. La propulsion nucléaire est rendue nécessaire par le tonnage envisagé du nouveau navire, supérieur de plus de 75 % à celui du Charles de Gaulle. Et le développement d’un nouvel avion de combat, le chasseur de nouvelle génération, prévu pour être plus lourd que le Rafale de près de cinq tonnes, nécessitera des installations plus importantes pour pouvoir accueillir à son bord le nouvel aéronef. (Le porte-avions Charles De Gaulle

SOURCES : NAVAL GROUP / Mer et Marine / L’usine Nouvelle

© Article réalisé le 17/12/2020 par Philippe Adnot, tous droits réservés

© Photo Naval Group

Newsletter